Accéder à la propriété : 5 solutions innovantes pour contourner les obstacles

-- Immobilier --
  • Écrit par : CamilleServices
  • Publié : 3 semaines
Me suivre sur les réseaux sociaux :

Devenir propriétaire de son logement constitue un rêve pour de nombreux Français. Cependant, les conditions d’accès à la propriété se durcissent ces dernières années, notamment en raison de la hausse des prix de l’immobilier et du resserrement des critères d’octroi des crédits immobiliers.

Face à ces obstacles, de nouvelles solutions innovantes émergent sur le marché, permettant aux acquéreurs potentiels de concrétiser leur projet immobilier.

Le prêt à taux zéro (PTZ) : Un coup de pouce revalorisé

Le prêt à taux zéro (PTZ) est un dispositif incontournable pour financer son premier achat immobilier. Récemment revalorisé, il permet aux primo-accédants d’emprunter jusqu’à 50% du prix d’acquisition (40% auparavant) selon leurs ressources. Les plafonds de revenus ont également été élargis, favorisant l’accès à ce dispositif pour les classes moyennes. De plus, certaines banques, comme les caisses régionales du Crédit Agricole, proposent de doubler le PTZ obtenu, permettant un apport personnel plus conséquent.

Le leasing immobilier privé : Une solution locative pour devenir propriétaire

Pour ceux qui rencontrent des difficultés à obtenir un prêt immobilier classique, le leasing immobilier privé offre une alternative intéressante. Ce dispositif consiste à louer un bien immobilier auprès d’une start-up comme Sezame ou Hestia pendant une durée déterminée (24 à 36 mois) avec l’option de l’acheter à la fin du contrat. Cette solution permet de se constituer un apport personnel et d’améliorer son profil d’emprunteur avant de souscrire un crédit immobilier.

Accéder à la propriété avec camilleservices à Bouaye

Co-investir avec une start-up : Un nouveau mode d’acquisition

La start-up Virgil propose aux acquéreurs en manque de financement de co-investir dans leur futur logement. Virgil finance jusqu’à 10% du prix d’achat du bien et devient co-propriétaire en indivision avec l’acquéreur. Ce dernier a ensuite la possibilité de racheter la quote-part de Virgil à tout moment ou lors de la revente du bien. La société se rémunère sur son investissement et en percevant des frais de dossier.

Mobiliser son employeur pour alléger le financement de sa propriété

Sofiap, filiale de La Banque Postale, propose aux entreprises de subventionner une partie des intérêts du prêt immobilier de leurs salariés. Ce dispositif, particulièrement attractif pour les primo-accédants, permet aux entreprises de fidéliser leurs talents et de se démarquer sur le marché de l’emploi.

Des solutions pour éviter le prêt-relais

Pour les secundo-accédants qui souhaitent acquérir un nouveau logement avant de vendre leur bien actuel, le prêt-relais peut s’avérer nécessaire mais onéreux. Des alternatives existent, comme la vente instantanée décotée proposée par Homeloop ou la vente à réméré, qui permet de récupérer son bien à un prix prédéfini dans un délai fixé.

Face aux difficultés croissantes d’accès à la propriété, de nouvelles solutions innovantes et alternatives au crédit immobilier classique se développent. Ces dispositifs permettent aux acquéreurs potentiels de contourner les obstacles et de concrétiser leur projet immobilier, même en cas d’apport personnel insuffisant ou de profil d’emprunteur fragile.

Études de cas

Cas 1 : Une famille accède à la propriété grâce à la location-accession

Situation initiale :
La famille Dupont, composée de deux adultes et deux enfants, rêvait depuis longtemps d’avoir accès à la propriété. Cependant, avec des revenus modestes et des économies limitées, ils ont rencontré des difficultés pour réunir l’apport personnel nécessaire pour obtenir un prêt immobilier traditionnel.

Solution :
Les Dupont ont découvert la solution de la location-accession grâce à un programme proposé par une société de logement social. Ce dispositif leur permettait de louer une maison avec une option d’achat au bout de cinq ans. Pendant cette période, une partie de leur loyer était mise de côté pour constituer l’apport nécessaire à l’achat.

Résultat :
Après cinq ans de location, les Dupont avaient économisé suffisamment pour constituer un apport personnel significatif. Ils ont pu obtenir un prêt immobilier avec des conditions favorables et ont ainsi pu acheter la maison qu’ils louaient. Grâce à la location-accession, la famille a pu accéder à la propriété sans la pression initiale de réunir un apport important, tout en vivant déjà dans leur futur logement.

Cas 2 : Un jeune couple utilise le financement participatif pour acheter un appartement

Situation initiale :
Paul et Sophie, un jeune couple de professionnels, souhaitaient acheter leur premier appartement dans une grande ville. Malgré leurs emplois stables, ils n’avaient pas suffisamment d’économies pour un apport personnel substantiel et se sont heurtés à des refus de prêt bancaire en raison de leurs revenus jugés insuffisants. Ils ne peuvent pas avoir accès à la propriété.

Solution :
Ils ont découvert le financement participatif immobilier, une solution innovante leur permettant de lever des fonds grâce à une plateforme de crowdfunding spécialisée. Ils ont présenté leur projet sur la plateforme, détaillant leur plan d’achat et leurs perspectives financières.

Résultat :
En quelques semaines, ils ont réussi à collecter les fonds nécessaires grâce à des petits investisseurs intéressés par leur projet. Avec cet apport, ils ont pu compléter leur demande de prêt bancaire, cette fois-ci acceptée grâce à l’augmentation de leur apport personnel. Paul et Sophie ont pu acheter l’appartement de leurs rêves et commencent désormais à rembourser leur prêt tout en profitant de leur nouveau chez eux. L’accès à la propriété est donc possible.

Table des matières
Rechercher dans le blog
La newsletter mensuelle