Impôts 2024 : Les changements à connaître pour optimiser votre déclaration

-- Impôts et fiscalité --
  • Écrit par : CamilleServices
  • Publié : 2 semaines
Me suivre sur les réseaux sociaux :
Les impôts 2024 arrivent à grands pas.
L’année 2024 s’annonce relativement stable en matière de fiscalité pour les particuliers.
L’indexation du barème de l’impôt sur le revenu et des avantages fiscaux vise à compenser l’inflation, tandis que quelques mesures ponctuelles visent à soutenir certains publics.
Cependant, une réforme en suspens concernant la fiscalité des meublés touristiques pourrait impacter les loueurs dès 2025.

Des changements mineurs pour la plupart des contribuables sur les impôts 2024

En 2024, les contribuables seront imposés sur leurs revenus de 2023 dans les mêmes conditions qu’en 2023.
Les principales modifications concernent l’indexation de 4,8%. Avec le barème progressif de l’impôt sur le revenu, cela va se traduire par une légère baisse d’impôt pour les contribuables dont les revenus n’ont pas augmenté au-delà de l’inflation.
Il y a d’autres avantages fiscaux, comme la décote, abattement pour les plus de 65 ans et les invalides, déduction forfaitaire de 10% sur les salaires, etc.

Les impôts 2024 devront être préparés et optimisés afin d’éviter d’alourdir les dépenses du foyer.

 

Simulez vos impôts 2024 dès maintenant

Le simulateur officiel est disponible en version simplifiée pour les contribuables aux revenus classiques et en version complète pour les situations plus complexes.

Tenez compte du nouveau barème de l’impôt sur le revenu, indexé sur l’inflation (+4,8%). En 2024, vous paierez moins d’impôts pour un revenu équivalent à 2022.

Par exemple, une personne seule sans enfant ne sera imposable qu’à partir de 11 294 € annuels. Anticipez la déclaration et évitez les pénalités : consultez le calendrier des dates limites par département, en ligne et sur papier.

Des mesures pour soutenir certains publics

Le bonus majoré pour certains dons va continuer. Cela va représenter 75% de réduction d’impôt pour les dons aux associations d’aide aux personnes en difficulté (plafond de 1 000€) et à la Fondation du patrimoine pour la restauration d’édifices religieux (jusqu’en 2025).
Mais aussi, 66% de réduction d’impôt pour les dons aux associations féministes. Pour le moment, il y a un maintien des avantages fiscaux pour les loueurs de meublés touristiques sur les impôts 2024. Le gouvernement a suspendu la réforme initialement prévue pour 2023.
Les loueurs continueront à bénéficier du micro-BIC avec un plafond de 77 700€ et un abattement de 50%.
Vos impôts 2024 avec camilleservices

Incertitude fiscale pour les loueurs de meublés touristiques

Pour les impôts 2024, ça passe, mais il est fort probable qu’une réforme soit mise en place pour 2025.
L’état souhaite un alignement de la fiscalité des meublés touristiques sur celle des locations vides. Il y aurait une réduction du plafond du micro-BIC à 15 000€ et un abattement de 30%. Cela entrainerait une augmentation significative des impôts pour les loueurs de meublés touristiques.
Il faudra suivre les votes cet été pour voir si la loi est votée.
L’année 2024 ne devrait pas apporter de bouleversements majeurs en matière d’impôts pour les particuliers.
La vigilance reste de mise pour les loueurs de meublés touristiques, car une réforme de la fiscalité de leur activité est en cours de discussion et pourrait impacter leurs impôts dès 2025.

Conseils pour optimiser votre déclaration d’impôts 2024

Consultez le site impots.gouv.fr pour obtenir les dernières informations et utiliser les simulateurs.
Rassemblez tous vos justificatifs de revenus et de charges.
Déclarez l’ensemble de vos revenus, y compris ceux provenant de l’étranger. Optez pour la déclaration en ligne pour simplifier vos démarches.
Le code général des impôts fait 3840 pages, qui va le lire et pouvoir vous accompagner correctement ?
En cas de doute, n’hésitez pas à contacter un professionnel.
N’oubliez pas que la date limite de déclaration des revenus 2023 pour les contribuables domiciliés en France est le 6 juin 2024.
Table des matières
Rechercher dans le blog
La newsletter mensuelle