L’argent et l’éducation financière : un sujet tabou qui coûte cher aux Français

-- Patrimoine et informations --
  • Écrit par : CamilleServices
  • Publié : 1 mois
Me suivre sur les réseaux sociaux :

L’éducation financière, un vrai enjeu de société.
2400€ par an, c’est la somme astronomique que chaque Français perdrait en moyenne à cause d’un manque de culture financière, selon une étude d’Allianz.

Un chiffre alarmant qui met en lumière un problème crucial : l’éducation financière en France est défaillante.
Mais, je fais partie de ces professionnels qui mettent en avant l’éducation financière. Car je considère que nous avons un métier de passion et qu’il est important d’instruire le maximum de personnes sur les questions liées à l’argent.

Un système éducatif lacunaire sur l’éducation financière

A l’école, l’enseignement économique et financier est relégué au second plan. Seules 1h30 d’économie par semaine sont dispensées en classe de seconde générale, sans jamais aborder de notions concrètes.

Les liens entre création monétaire et inflation, ou taux directeurs et baisse des prix, pourtant essentiels pour comprendre le monde qui nous entoure, restent inexpliqués.

Le silence assourdissant des familles

Le foyer, lieu d’apprentissage par excellence, n’est pas non plus exempt de reproches.

La gestion d’un budget, l’élaboration d’objectifs financiers, ou la simple compréhension des produits d’épargne semblent être des sujets tabous au sein des familles françaises.

Des entreprises timides face à leurs responsabilités

Quant aux entreprises, bien qu’obligées de mettre en place des plans d’épargne, elles ne semblent pas réellement investies dans l’éducation financière de leurs employés.

La plupart se contentent du minimum syndical, sans véritablement s’engager à combler les lacunes de leurs collaborateurs.

l'éducation financière avec Camilleservices à Bouaye

Conséquences d’une incurie collective

Le résultat est sans appel : 70% des 18-20 ans n’ont jamais reçu la moindre formation en gestion de budget ou finances personnelles, selon une étude CSA de 2021.

La génération montante est livrée à elle-même face à un monde financier complexe et opaque.

Des initiatives prometteuses pour combler le fossé

Heureusement, quelques initiatives tentent de briser ce cercle vicieux. Aux États-Unis, Venmo, l’application de paiement mobile, a lancé un « Teen Account » permettant aux parents de créer des comptes pour leurs enfants, tout en conservant un contrôle et une supervision.

L’objectif : responsabiliser les adolescents en leur offrant une autonomie financière progressive, accompagnée de conseils avisés.

La banque de France nous parle ici du déficit à combler en matière d’éducation financière.

Un enjeu majeur pour l’avenir

En France, il est urgent de s’inspirer de ces exemples et de faire de l’éducation financière une priorité nationale.

Donner aux citoyens les clés pour gérer leur argent de manière éclairée est un investissement crucial pour leur avenir et celui de la société tout entière.

Des solutions pour un avenir financier plus serein

Renforcer l’enseignement : l’éducation financière doit devenir une matière à part entière, dispensée dès le plus jeune âge et tout au long du cursus scolaire, avec un contenu concret et applicable.

Mobiliser les familles : briser le tabou autour de l’argent et encourager les discussions ouvertes et constructives au sein des foyers.

Impliquer les entreprises : aller au-delà des obligations légales et proposer des programmes d’éducation financière complets et accessibles à tous les employés.

Encourager l’innovation : soutenir le développement d’outils et de plateformes ludiques et interactives pour faciliter l’apprentissage de la finance.

En s’attaquant résolument à ce problème, nous pouvons construire un avenir où chaque Français aura les compétences et la confiance nécessaires pour prendre en main ses finances et bâtir un patrimoine solide.

N’attendez pas, investissez dans votre avenir financier dès aujourd’hui !

Alors, on passe à l’action ?

En prenant tout simplement rendez-vous pour parler de vos finances.
J’ai accompagné des centaines de foyers sur les questions financières.
Et souvent, je me rends compte que c’est un sujet tabou dans le foyer, voire de discorde.
Mais pourquoi ne pas vous faire accompagner par un professionnel ?
La paix du ménage et la bonne santé financière doivent être une priorité pour votre foyer.

Table des matières
Rechercher dans le blog
La newsletter mensuelle