Barème de l’impôt sur le revenu 2024 : revalorisation de 4,8 %, une mesure bénéfique pour les ménages

-- Impôts et fiscalité --
  • Écrit par : CamilleServices
  • Publié : 6 mois
Me suivre sur les réseaux sociaux :

Le barème de l’impôt sur le revenu est revalorisé de 4,8 % en 2024, une mesure qui vise à neutraliser l’inflation et à permettre aux ménages dont les revenus ont peu augmenté cette année de profiter d’une baisse d’impôt l’année prochaine.

Qu’est-ce que l’impôt sur le revenu ?

L’impôt sur le revenu est un impôt direct portant sur l’ensemble des revenus perçus (salaires, revenus financiers, loyers…) par les personnes physiques composant un foyer fiscal. Son taux est progressif, c’est-à-dire qu’il augmente en fonction du revenu imposable.

Qui est imposable ?

Si vous êtes domicilié en France, vous êtes imposable sur vos revenus, qu’ils soient de source française ou étrangère à moins qu’une convention internationale ne prévoit des règles différentes. L’imposition s’applique aux revenus perçus par le foyer fiscal.

Les principaux termes à connaître

  • Revenu fiscal de référence (RFR) : il s’agit du revenu pris en compte pour l’attribution de certaines aides sociales. Le RFR est calculé par les services fiscaux à partir de l’ensemble des revenus perçus par le foyer ;
  • Revenu brut global : il correspond à la somme des gains sur l’année sur laquelle s’appliquent des abattements (abattement de 10 % pour frais professionnels par exemple) ;
  • Revenu net global : il est obtenu en déduisant les charges déductibles du revenu brut global ;
  • Revenu net imposable : il résulte du revenu net global auquel sont déduits les abattements spéciaux.

Comment déterminer son taux d’imposition ?

 

Conseiller en impôts à bouaye

Pour calculer votre taux d’imposition au barème progressif, vous devez suivre ces trois étapes :

Définir la fraction du revenu imposable du foyer pour une part

Pour l’obtenir, il suffit de diviser le revenu net imposable du foyer par le nombre de part du foyer. Par exemple, pour un couple marié sans enfant disposant d’un revenu net imposable de 84 000 euros pour 2 parts, la fraction du revenu imposable du foyer pour une part s’élève à 42 000 euros (84 000/2).

Appliquer le résultat au barème progressif

Par application du barème 2024 présenté ci-dessous, l’impôt dû au titre des revenus 2023 sera de 5412 euros pour une part.

En effet, le barème s’applique de la façon suivante :

  • Jusqu’à 11 294 euros : 0 % ;
  • De 11 295 à 28 797 euros : 11 %, soit 1452 euros ;
  • De 28 798 à 82 341 euros : 30 %, soit 3960 euros.

Calculer le taux moyen d’imposition

Le taux moyen d’imposition correspond au montant dû au titre de l’année d’imposition divisé par le revenu net imposable du foyer, le total multiplié par 100.

En reprenant le même exemple, le taux moyen d’imposition du foyer s’établira à 12,88 % : (10 824/84 000) X 100 %.

Les effets de la revalorisation du barème

La revalorisation du barème de l’impôt sur le revenu a plusieurs effets. Tout d’abord, elle permet de neutraliser l’inflation pour les ménages dont les revenus ont peu augmenté cette année. En effet, la revalorisation est indexée sur l’inflation, ce qui signifie que le seuil d’entrée dans chaque tranche d’imposition est augmenté de 4,8 %. Par exemple, un célibataire dont le revenu net imposable est de 28 000 euros en 2023 paiera le même impôt en 2024, soit 1993 euros.

Les ménages concernés par l’impôt sur le revenu

La revalorisation du barème de l’impôt sur le revenu profite à tous les ménages dont les revenus ont peu augmenté cette année. Les ménages les plus modestes, dont le revenu net imposable est inférieur à 20 000 euros, sont les plus concernés par cette mesure.

Les ménages les plus aisés

La revalorisation du barème de l’impôt sur le revenu profite également aux ménages les plus aisés, mais dans une moindre mesure. En effet, les tranches d’imposition les plus élevées sont moins sensibles à la hausse de l’inflation.

La revalorisation du barème de l’impôt sur le revenu en 2024 est une mesure qui vise à soutenir le pouvoir d’achat des ménages. Elle profite à tous les ménages dont les revenus ont peu augmenté cette année, et notamment aux ménages les plus modestes.

Les impôts 2024, comment les optimiser ?
Avec un professionnel tout simplement.
J’ai la chance d’accompagner des centaines de foyers tous les ans sur la fiscalité.
Mon travail consiste à expliquer et à optimiser la fiscalité en toute légalité.
Payer moins et comprendre pourquoi.
Alors, pourquoi pas vous ?

Table des matières
Rechercher dans le blog
La newsletter mensuelle